L’essai clinique est opportun et recrutera 1000 personnes âgées de 70 ans et plus en France à partir de 2024. Il testera une intervention personnalisée qui renforce les six fonctions ICOPE (mobilité, cognition, santé mentale, vision, audition et nutrition/vitalité) et qui réussit à prévenir le déclin fonctionnel sur 3 ans.

Cet essai sera le plus vaste et le plus long à prouver l’efficacité du programme ICOPE de l’OMS et aura donc un impact mondial pour faire progresser la longévité en bonne santé. Afin d’aider les responsables des politiques de santé à diffuser largement ICOPE, l’essai évaluera l’impact socio-économique de l’intervention.

En outre, l’essai constituera une biobanque qui servira de banc de travail pour la validation de nouveaux biomarqueurs découverts dans le cadre du deuxième pilier de l’IHU et par des partenaires scientifiques et industriels internationaux de l’IHU.