Ader Isabelle

Isabelle ADER, est une chercheuse INSERM au sein du laboratoire RESTORE à Toulouse, dédié à la géroscience. Pendant de nombreuses années, elle a été membre du comité exécutif et scientifique d’INSPIRE, et est actuellement membre du conseil d’administration de l’IHU HealthAge.

Ses travaux de recherche se concentrent sur l’impact du métabolisme énergétique dans le maintien de l’homéostasie cellulaire et tissulaire, explorant aussi bien le vieillissement que des pathologies telles que le cancer. Elle a dirigé ses recherches sur diverses cohortes humaines, incluant MAPT, INSPIRE-T et Nhanes, cherchant à établir des liens entre le métabolisme énergétique et les trajectoires de santé. Son approche englobe différentes échelles, de la cellule à l’organisme entier, et s’étend à travers différentes espèces. Sa recherche, à la fois translationnelle et pluridisciplinaire, a récemment abouti à la découverte qu’une signature métabolique pouvait prédire le déclin cognitif plus de 3 ans avant l’apparition de tout signe clinique. En outre, elle a contribué à une étude publiée en 2023, où l’utilisation de l’intelligence artificielle a permis de distinguer l’âge physiologique de l’âge chronologique en se basant sur des variables métaboliques. Ces derniers travaux ont fait l’objet de plusieurs brevets, ouvrant ainsi la voie à un futur suivi clinique spécifique et personnalisé pour un vieillissement en bonne santé et toutes les pathologies liées à l’âge.

 

Andrieu Sandrine

Sandrine Andrieu est Professeur de Santé Publique à l’université Toulouse III, praticien hospitalier et chef du service d’Epidémiologie Clinique et de Santé Publique du CHU de Toulouse. Elle est Adjunct Professor à l’université du Nouveau-Mexique (UNM-USA) et  depuis 2009, responsable de l’équipe AGING MAINTAIN (MAintain Functions and INTrinsec capacities with Aging : Preventive and Personalized INterventional Research) au sein du CERPOP (Centre d’Epidémiologie et de Recherche en santé des POPulations), UMR1295 INSERM UPS (ex UMR1027). Ses travaux de recherche étudient le processus de vieillissement notamment la perte des fonctions liées à l’avance en âge dans le but de concevoir des programmes de prévention nationaux et internationaux. Des développements méthodologiques sont adossés à la mise en œuvre de ces programmes. Elle est notamment impliquée dans des essais de prévention dans le domaine de la perte des fonctions cognitives (GuidAge, MAPT, HATICE, MIND-AD, PRODEMOS). Au sein de l’IHU HealthAge, elle est responsable de l’essai d’intervention randomisé visant à évaluer l’efficacité du programme ICOPE en France.

Elle a dirigé l’UMR INSERM U1027–UPS « Epidémiologie et Analyses en santé publique : risques, maladies chroniques et Handicap » de 2011 à 2020. Elle a été présidente de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie de 2015 à 2018. Elle a contribué à plus de 300 articles internationaux et chapitres de livres dans le domaine du vieillissement et de la maladie d’Alzheimer.

 

Balardy Laurent

Le docteur Laurent Balardy est gériatre. Depuis 2021, il est chef du pôle de gériatrie et gérontologie du CHU de Toulouse. Il coordonne et développe les activités de médecine interne gériatrique et d’oncogériatrie au CHU de Toulouse. Il est par ailleurs responsable du comité d’organe d’Oncogériatrie de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse et de l’Unité Régionale d’Oncogériatrie labellisée par l’Institut National du Cancer. Il participe à l’élaboration du programme « Healthy aging » et contribue à la mise en place de la clinique universitaire de la longévité en santé au sein de l’IHU HealthAge.

 

 

 

Bischoff-Ferrari Heike

Heike A. Bischoff-Ferrari, DrPH, est diplômée en médecine gériatrique, en médecine interne générale et en réadaptation. Elle est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat de la Harvard School of Public Health de Boston et est titulaire de la chaire de gériatrie et de recherche sur le vieillissement à l’université de Zurich depuis 2013. Le professeur Bischoff-Ferrari est la coordinatrice du plus grand essai européen de longévité en bonne santé et de la biobanque DO-HEALTH, et a reçu un Lifetime Achievement Award pour ses recherches sur le vieillissement en bonne santé de l’ICFSR à Boston en 2021. Depuis 2020, elle est membre du conseil d’administration du groupe de travail de Harvard MINDING OUR FUTURE : Healthy Aging, Food, and Lifestyle, et depuis 2022, elle est membre du Consortium clinique de l’OMS sur le vieillissement en bonne santé.  Le professeur Bischoff-Ferrari a coordonné le concept de collaboration et la proposition de recherche pour l’IHU HealthAge en partenariat avec le professeur Bruno Vellas et avec les équipes de santé publique, cliniques et de sciences fondamentales à Toulouse de 2022 à 2023. Depuis 2024, le professeur Bischoff-Ferrari est le directeur général de l’IHU HealthAge.

 

Coley Nicola

Nicola Coley est épidémiologiste (PhD, HDR) au CHU de Toulouse et membre de l’équipe Vieillissement du Centre d’Epidémiologie et de Recherche en santé des POPulations (CERPOP) de l’INSERM et l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier. Ses activités de recherche portent sur le vieillissement en bonne santé, et notamment les essais de prévention. Elle a collaboré sur de nombreux larges essais de prévention en France (GuidAge, MAPT) et à l’échelle Européenne (HATICE, MIND-AD, PRODEMOS). Au sein de l’IHU HealthAge elle est responsable de l’axe Science Ouverte, et elle coordonné depuis 2016 le partage de données pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer et le vieillissement au CHU de Toulouse. Elle a publié plus de 75 articles et chapitres d’ouvrages scientifiques et elle expertise régulièrement des travaux et projets de recherche pour des revues et congrès scientifiques internationaux ainsi que des appels à projets nationaux et internationaux.

 

De Souto Barreto Philipe

Philipe de Souto Barreto est Professeur à l’Université Paul Sabatier Toulouse 3 (UT3), Coordinateur Scientifique de l’Institut du Vieillissement (CHU-Toulouse et UT3), membre du Centre Collaborateur de l’OMS en « Fragilité, Geroscience et Recherche Clinique et Formation en Geériatrie » et leader de l’équipe IHU HealthAge « Hygiène de vie, capacité intrinsèque et Geroscience ». Professeur Barreto a travaillé les 15 dernières années sur la pratique d’activité physique et les capacités fonctionnelles au cours du vieillissement et plus récemment dans le domaine de la Geroscience, ayant publié environ 250 articles scientifiques dans des revues aussi prestigieuses que JAMA Int Med et BMJ. Philipe est aussi le Editor-in-Chief du Journal of Nutrition, Health & Aging depuis décembre 2021. »

 

Dray Cédric

Cédric Dray est enseignant chercheur à l’Université Paul Sabatier dans les spécialités de la Physiologie Animale et la Pharmacologie. Le Dr Dray a obtenu son doctorat en 2010 sur une thématique traitant des maladies métaboliques. Depuis 2021, le Dr Dray est responsable d’une équipe de recherche au sein de l’Institut RESTORE (INSERM/CNRS/EFS/UPS) qui s’intéresse aux mécanismes du vieillissement biologique en s’appuyant sur une approche plurisdiciplinaire innovante. Dans ce contexte, le métabolisme tient une place prépondérante et permet de proposer plusieurs stratégies de prévention ou thérapeutiques. Depuis 2019, les Dr Dray et Pradère coordonnent la mise en place et la caractérisation de la plateforme poisson au sein des projets INSPIRE et de l’IHU HealthAge.

 

Fazilleau Nicolas

Nicolas Fazilleau, docteur en Immunologie en 2004, est directeur de Recherche Inserm (Institut National de la Santé et Recherche Médicale) et dirige l’Unité Mixte de Recherche ‘Institut Toulousain des Maladies Infectieuses et Inflammatoires (Infinity)’ sur le campus hospitalier de Purpan. Il est un immunologiste cellulaire et moléculaire fort de plus de deux décennies d’expérience dans le domaine académique, ayant travaillé tant aux États-Unis (The Scripps Research Institute, California) qu’en France (Institut Pasteur Paris et Infinity). Il possède une connaissance approfondie de la biologie des lymphocytes T chez les modèles rongeurs et chez l’humain. Son activité de recherche est centrée principalement sur les mécanismes de régulation des réponses anticorps lors des réponses vaccinales, du vieillissement et de pathologies dys-immunitaires chroniques.

 

 

Guyonnet Sophie

Sophie Guyonnet est docteur en biologie du vieillissement, Maitre de Conférences des Universités-Praticien Hospitalier au sein du Gérontopôle/pôle Gériatrie du CHU de Toulouse. Elle est membre de l’UMR1295 INSERM CERPOP (Centre d’épidémiologie et de recherche en santé des populations), équipe Vieillissement Maintain. Elle est responsable du développement des programmes de recherche clinique de la Gérontopôle. Son domaine d’expertise comprend la coordination nationale et européenne de grandes cohortes multicentriques de patients atteints de la maladie d’Alzheimer ; la coordination nationale de grands essais préventifs multicentriques dans le domaine des maladies neurodégénératives ; la coordination de biobanques humaines ; l’étude des relations entre les facteurs nutritionnels et la prévention du déclin des capacités intrinsèques (notamment la cognition) ; les approches multidomaines. Depuis 2019, elle est en charge de la gestion de la plateforme de recherche de bio-ressources Inspire pour le vieillissement en bonne santé ; l’objectif principal de cette plateforme est de construire une plateforme de recherche translationnelle rassemblant des ressources biologiques, cliniques (y compris l’imagerie) et numériques qui seront explorées pour identifier des marqueurs robustes (ensemble de marqueurs) du vieillissement, des maladies liées à l’âge et de l’évolution de la capacité intrinsèque. Depuis 2024, elle est directrice des programmes de l’IHU HealthAge sur la longévité en santé, la prévention et la Géroscience.

 

Lairez Olivier

Olivier Lairez, MD, PhD, est Professeur des Universités – Praticien Hospitalier à l’Université Toulouse 3 – Paul Sabatier. Il est cardiologue et médecin nucléaire, et exerce son activité clinique au centre hospitalier universitaire de Toulouse. Après deux ans au sein de l’Institut d’imagerie translationnelle et moléculaire de l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai, à New York, il a mis en place le centre d’imagerie cardiaque du centre hospitalier universitaire de Toulouse. Ses recherches portent sur l’exploration des cardiomyopathies et du vieillissement myocardique menant à l’insuffisance cardiaque. Il s’intéresse particulièrement à l’amylose cardiaque à transthyrétine sauvage comme modèle du vieillissement cardiaque. En 2021, il a obtenu un master en économie de la santé et management dans les sciences cardiovasculaires à la London School of Economics, à Londres, puis a pris la direction de la recherche et de l’innovation du centre hospitalier universitaire de Toulouse pendant 3 ans. Il est actuellement vice-président délégué innovation et partenariats de l’Université Toulouse 3 – Paul Sabatier et dirige la recherche translationnelle à l’institut hospitalo-universitaire HealthAge.

 

 

Langin Dominique

Le Pr Dominique Langin est directeur de l’Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires (I2MC, Inserm Université de Toulouse, France). Après l’obtention d’un doctorat vétérinaire et d’un doctorat d’Université en France, il effectue un stage postdoctoral à l’Université de Lund en Suède et, de retour en France, entame une carrière scientifique au CNRS et à l’Inserm. Il est aujourd’hui professeur à l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et au CHU de Toulouse. Il a coordonné plusieurs projets de recherche nationaux et européens et a obtenu une subvention du Conseil européen de la recherche (ERC Synergy) en 2020. Il a reçu le Friedrich Wassermann Life Time Achievement Award de l’Association européenne pour l’étude de l’obésité en 2011 et le prix Labbé de l’Académie des Sciences en 2019. En 2014 et 2021, il est nommé membre senior de l’Institut Universitaire de France. Il a consacré sa carrière scientifique à l’étude de la biologie du tissu adipeux, de l’obésité et du diabète, avec un accent sur le métabolisme des acides gras. Il a contribué à environ 260 articles originaux et 80 articles de synthèse (h-index 80 WoS). Dans l’IHU HealthAge, le Pr Langin coordonne l’interface avec les 14 équipes de recherche et les 6 plateaux technologiques de l’I2MC et développe un programme sur l’importance de la répartition des dépôts adipeux dans les anomalies métaboliques associées au vieillissement.

 

Martinez Laurent

Laurent Martinez, directeur de recherche à l’Inserm, dirige actuellement l’équipe LiMitAging à l’I2MC. Il a débuté sa carrière avec une publication majeure sur la localisation ectopique de l’ATP synthase mitochondriale (Nature. 2003;421(6918):75-9). Il a également collaboré avec le Professeur Alan Tall à l’Université de Columbia (New York City, USA) et le lauréat du Prix Nobel de chimie, John E. Walker, à l’Université de Cambridge, Royaume-Uni, entre 2002 et 2005.Laurent Martinez est membre de plusieurs instances scientifiques, dont la commission scientifique de l’Inserm, le conseil scientifique de l’Université de Toulouse III, et le comité exécutif de l’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge dédié au vieillissement en bonne santé. En outre, il contribue aux travaux de la Geroscience Translational Clinical Task Force (USA) et est éditeur associé pour la revue Atherosclerosis.Son équipe, spécialisée dans les recherches sur les pathologies métaboliques, cardiovasculaires et le vieillissement en bonne santé, a valu à Laurent Martinez plusieurs distinctions, parmi lesquelles le prix Lavoisier (2001), EMBO (2004), Inserm Avenir (2006). Avec son équipe, il a récemment montré que cibler l’activité du récepteur adipocytaire P2Y13 est une stratégie prometteuse contre les troubles métaboliques liés à l’âge1, et il a été le premier à identifier la forme circulante de la protéine mitochondriale IF1 en tant que biomarqueur dans le contexte des maladies cardiométaboliques et du vieillissement2,3.

 

Parini Angelo

Angelo PARINI est cardiologue, Professeur Émérite à la Faculté de Santé de Toulouse et praticien hospitalier au CHU de Toulouse. Entre 2007 et 2020 il a dirigé l’Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires de Toulouse. Il est membre de nombreux comités d’évaluation nationaux et internationaux. Son activité de recherche est centrée principalement sur les mécanismes moléculaires responsables du vieillissement et de l’insuffisance cardiaque. Depuis 2019, il coordonne la mise en place et la caractérisation des cohortes translationnelles de souris dans le cadre du projet INSPIRE et de l’IHU HealthAGE.

 

Rolland Yves

Yves ROLLAND (MD, PhD) est Professeur de Médecine Interne et Gériatrie et Directeur de Recherche Clinique à l’IHU HealthAge dédié à la Prévention et aux Gérosciences. Il est titulaire d’un doctorat de rhumatologie et diplômé en Médecine du Sport. Il est membre de l’équipe CERPOP, UMR1295 (INSERM) de l’Université Toulouse III Paul Sabatier (MAINTAIN – MAintain Functions and INTrinsec capacities with Aging: Preventive and Personalized INterventional Research). Ces axes de recherche portent sur le maintien de la capacité motrice et de la sarcopénie. Il a également mené de nombreux travaux de recherche en institutions pour personnes âgées. Il est rédacteur en chef du Journal of Nursing Home Research (JNHR). Yves Rolland est l’auteur de plus de 400 articles indexés sur Pubmed.

 

Rouch Laure

Dr. Laure Rouch, PharmD, PhD, HDR est Epidémiologiste (PhD, HDR) et Maître de Conférences des Universités – Praticien Hospitalier au sein de l’IHU HealthAge, Toulouse, France, spécifiquement du CERPOP, Centre d’Epidémiologie et de Recherche en Santé des Populations, UMR 1295 INSERM Université Toulouse III, Equipe Vieillissement, Axe MAINTAIN Maintien des fonctions, capacités intrinsèques avec le vieillissement : recherche interventionnelle préventive et personnalisée. Au-delà de ses activités de recherche, elle exerce en tant que Pharmacien Clinicien (PharmD) au sein du Gérontopôle du CHU de Toulouse (activité clinique) et du Département de Pharmacie Clinique de la Faculté de Santé de Toulouse (activité d’enseignement). Son postdoctorat à l’Université de Californie, San Francisco, USA a été le fondement de partenariats de recherche collaboratifs internationaux. Au cours des dix dernières années, elle s’est intéressée, dans une perspective de prévention, à l’identification des facteurs de risque potentiellement modifiables, notamment cardiovasculaires, des troubles neurocognitifs. Elle a plus récemment élargi son domaine de recherche à la biologie du vieillissement, géroscience et longévité en santé. Au sein de l’IHU HealthAge, elle est dans ce cadre, investigateur principal du projet de recherche translationnelle INSPIRE-OMICS. Ces travaux ont principalement pour objectif de développer des horloges biologiques multi-omiques (épigénomique, transcriptomique, métabolomique, protéomique) de capacité intrinsèque et de vieillissement organe-spécifique. L’identification précoce d’individus présentant un vieillissement accéléré est essentielle dans une logique interventionnelle de médecine préventive et personnalisée pour promouvoir une longévité en bonne santé.

 

Soto-Martin Maria Eugénia

Le Professeur Maria Eugenia Soto Martin, MD, PhD, est gériatre au CHU de Toulouse depuis 2005. Elle coordonne le Centre Mémoire de Ressource et de Recherche (CMRR) de Toulouse. Elle est membre de l’équipe de recherche MAINTAIN (MAintain Functions and INTrinsec capacities with Aging: Preventive and Personalized INterventional Research) du CERPOP UMR 1295. Depuis 2012, elle est responsable médicale de l’Équipe Régional de Vieillissement et Prévention de la Dépendance du Gérontopôle (ERVPD) de Toulouse, centre collaborateur de l’OMS pour la fragilité, la recherche et la formation en gériatrie. Depuis 2019, l’ERVPD implémente le programme ICOPE de l’OMS en région Occitanie.

Actuellement elle est présidente de la Fédération nationale de Centres Mémoire et récemment, elle a été missionnée par le ministère de la Santé et des Solidarités comme personnalité qualifiée pour l’élaboration de la stratégie nationale des maladies neurodégénératives 2024-2028. Elle est membre du Management Board de l’IHU HealthAge.

 

Tavassoli Neda

Dr Neda Tavassoli est pharmacien hospitalier et PhD en Pharmaco-épidémiologie. Elle est coordinatrice de l’Equipe Régionale Vieillissement et Prévention de la Dépendance (ERVPD) au sein de l’IHU HealthAge – Gérontopôle – CHU de Toulouse. Elle coordonne, avec son équipe, la mise en place des actions de prévention de la dépendance chez les seniors en région Occitanie et notamment, depuis 2019, le déploiement du programme ICOPE. Elle a publié une cinquantaine d’articles dans les revues internationales. Elle était impliquée dans plusieurs études à large échelle (IDEM, FINE, RISING-DOM, …) et plusieurs projets européens (APTITUDE, APTITUDE-PROXI, JA PreventNCD, …) dans le domaine du vieillissement. Son domaine d’expertise et de recherche est la prévention du déclin fonctionnel chez les personnes âgées et le bien vieillir. Elle participe à l’essai ICOPE-Trial France pour démontrer l’efficacité du programme ICOPE sur la prévention du déclin fonctionnel.

 

Vellas Bruno

Bruno Vellas est le fondateur de l’Institut Hospitalier Universitaire Health Age sur la longévité en santé, la prévention et la Géroscience, du Gérontopôle de Toulouse et Chef du Service de Médecine Interne et de Gériatrie au CHU de Toulouse. Il est membre de l’unité UMR 1295 Vieillissement de l’INSERM. Il fait ses études de médecine à Toulouse et obtient son Doctorat en Médecine en 1987 et son Doctorat en Science, Spécialité Physiopathologie Humaine, en 1990 à l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Pendant son année de mobilité de 1987 à 1988, il suit une formation en nutrition et vieillissement dans le Laboratoire de Nutrition Clinique, Faculté de Médecine de l’Université de Nouveau Mexique, Albuquerque, NM, USA. Ses principaux sujets de recherche sont : les essais cliniques dans la maladie d’Alzheimer, la fragilité, la géroscience, qui ont fait l’objet de nombreux financements nationaux, européens et internationaux. Il fonde le Gérontopôle de Toulouse pour développer l’innovation et la recherche sur les personnes âgées. Depuis 1987, il est l’auteur et co-auteur de plus de 500 publications parues dans des revues scientifiques avec Index H: 130. Il est membre du Comité de Rédaction et reviewer dans plusieurs journaux importants. Il est Professeur Associé au Département de Médecine Interne, de la Faculté de Médecine de l’Université du Nouveau Mexique, Albuquerque, NM, USA et est membre du Comité Scientifique de nombreuses institutions scientifiques en France, en Europe, au Japon et aux USA. Depuis 2016, il est membre titulaire de l’Académie Nationale de Médecine, Officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur et officier dans l’Ordre des Palmes Académiques. Entre 2009 et 2013, il devient Président de l’IAGG (International Association of Gerontology and Geriatrics), une ONG ayant un statut consultatif à l’ONU. Depuis septembre 2017, il est Directeur du Centre Collaborateur OMS pour la Fragilité, la Recherche Clinique et la Formation en Gériatrie. Enfin, Bruno VELLAS est à l’origine du programme INSPIRE dans le domaine de la Géroscience.